Nombre de visites

lundi 21 septembre 2015

Zhanjiajie Park

Après une bonne nuit de repos bien mérité, debout à l'aube: l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt! et nous savourons le lever de soleil



Un petit malentendu au niveau des réservations d'hôtel fait que nous risquons de manquer de liquidités; et une fois dans le parc, pas de distributeurs, donc il faut trouver avant... Surtout que ce soir, nous dormirons tout en haut du parc, dans une guest house.



un policier nous indique où trouver, mais c'est loin. Peu importe, il arrête un scooter qui va nous emmener toutes les deux avec nos gros sac à dos, et bien sûr sans casque... j'imagine la même situation en France !


VIDEO SCOOTER
video





Nous arrivons enfin à l'entrée du parc. Pour monter tout là haut, il faut prendre un ascenseur impressionnant : 330 mètres montés en une minute, 50 personnes à chaque voyage.... il vaut mieux entrer en premier pour profiter de la vue, et se boucher les oreilles, car 50 chinois fermés dans une boite et découvrant un site fabuleux, c'est bruyant !









VIDEO ASCENCEUR         


video



video



Une fois au sommet, il faut de nouveau se repérer; la carte est superbe, mais pas très réaliste... la carte  michelin n'est pas arrivée jusqu'ici...







 au sommet du plateau, les navettes en bus sont gratuites, pour aller d'un site à l'autre. 
Il faut prendre une décision, nous commencerons par aller à Back Garden, Enchanting, Halleliujah Mountain, et Greatest Natural Bridge. ( j'ai pitié de vous, je vous épargne les noms chinois )














le grand pont naturel, 40m de long, à 357 m au dessus de la vallée

et sa collection de foulards et de cadenas...


Alors bien sûr, pour ceux et celles qui ont vu le film " Avatar" vous avez reconnu les montagnes qui ont inspiré James Cameron pour la planète Pandora et leurs dinosaure bleu est bien ici, lui aussi....



Certains de ces piliers de grès quartzite  font plus de 1 000 mètres de haut , et il y en a plus de 3 000 !
on ne les a pas tous photographiés, mais le paysage est grandiose, et nous n'avons pas résisté à l'envie de sortir nos carnets de voyage...






Nos estomacs commencent à crier famine, il faut trouver à manger, et comme souvent, nous observons les assiettes autour de nous, pour voir ce qui nous fait envie. Souvent, les gens nous conseillent; là, un plat nous tentait, mais la dame qui l'avait commandé nous a fait comprendre qu'il n'était pas terrible, mais que l'autre était nettement meilleur... nous avons donc suivi son conseil, qui ma foi, était judicieux !



Puis un petit aller - retour de téléphérique juste pour le plaisirr de voir ces colonnes de roche de haut en bas, puis de bas en haut








Que c'est beau.........on ne s'en lasse pas





Mais nous sommes un peu inquiètes pour trouver la guest house; heureusement, sur les réservations, le nom apparait en chinois : en montrant aux chauffeurs de bus, ils nous montrent dans quel bus monter, puis où descendre
Confort sommaire, rudimentaire même. mais les draps sont propres ( nous n'utiliserons même pas les sacs à viande achetés en prévision ). Par contre, je retrouve cette sensation d'humidité ambiante que je connaissais dans la " petite case "






Bien fatiguées par les longues randonnées et les milliers de marches montées et descendues, nous allons dormir comme deux petites marmottes après avoir ingurgité quelques chataignes grillées...















2 commentaires:

  1. magnifique, mais pas de carte visible sur mon PC, et je confirme que les vidéos ne sont pas visibles sur iPad !

    RépondreSupprimer
  2. vérifie pour la carte, elle doit y être... pour les vidéo sur tablette, je n'ai pas d'explication, il faut utiliser un ordi...

    RépondreSupprimer